05 juin 2005

Les procés du Parti Socialiste

Monsieur Hollande,

Le 29 Mai, le peuple français s'est prononcé à 55% contre le traité constitutionel que vous avez défendu. Mais un chiffre est encore plus éloquant, 60% des élécteurs du Parti Socialiste ont voté "non". Ce qui signifie que votre parti ne s'est pas uniquement éloigné du peuple, mais s'est également coupé de son propre éléctorat.

De cette défaite sévère, nous attendions de la part du Parti Socialiste qu'il tire tous les enseignements, et qu'il réagisse au plus vite. Cette réaction aurait du notamment consister en une remise en question de sa lignée politique, et la construction d'un véritable projet de gauche, pour conserver une chance de gagner en 2007. Car vous le savez, il ne suffit pas de s'opposer à un gouvernement facilement critiquable, pour regagner la confiance du peuple.

Et à l'inverse de toutes nos espérances, nous venons d'apprendre l'exclusion de la direction nationale du P.S, de Laurent Fabius, et de plusieurs autres membres de la direction pour "leur comportement" durant la campagne Européenne.

Monsieur Hollande, est-ce la meilleur réponse que vous donnez au peuple de gauche ( Ouvriers, salariés... ) qui ont massivement voté "non" le 29 Mai, et qui hésiteront à deux fois avant de voter pour vous en 2007 ?

Non seulement cette décision correspond à un replie sur soi, une volonté délibérée de rester sourd aux problêmes des français. Mais elle peut aussi se comparer ( dans la forme ) aux grands procés staliniens qui condamnaient les dirigeants communistes qui s'étaient trop écartés de la lignée du parti, et qui manquaient de "discipline". Procés que le Parti Socialiste avait vigoureusement dénonçait à l'époque, et à juste titre.

Par cette décision, vous compromettez un peu plus, les chances de la gauche de revenir aux responsabilité du pays, et les espérances très fortes de millions de gens qui subissent tous les jours la politique ultra-libérale du gouvernement.

Monsieur Hollande, nous attendons avec une certaine impatience, que le principal parti de gauche se reprenne, qu'il admette ses erreures, et qu'il retrouve enfin notre confiance et celle des couches populaires les plus souffrantes.

Soyez convaincu, Monsieur, de notre détermination.

 

Posté par jaccuse à 11:43 - Permalien [#]